samedi 31 décembre 2016

2016 une année moyenne mais pas catastrophique...

L’année 2016 n'a pas été bonne, sans pour autant être désastreuse.

Voici quelques chiffres issus de nos colonies noires souches.

Marquage de reines au rucher d’élevage.


Les pertes hivernales 2015/2016 ont été inférieures à 10%.

Nous avons constaté que quelques jeunes reines n'avaient pas redémarré leurs pontes après l'hivernage. Il est cependant difficile d'en tirer des conclusions.

Le printemps frais n'a pas empêché une production de miel de printemps de 7kg par colonie.




Le pourcentage d’essaimage naturel est d’environ 15%.
Ce pourcentage assez faible, pour cette année 2016, nous a permis de réaliser un essaim par colonie mère, avec un taux de réussite de 85%.

Des œufs et quelques jeunes larves en bas.  
 La production d'environ 40 reines en saison.


Nucleis avec reines vierges sur un de nos ruchers de fécondation.


Essai avec le système cupulvarve.
La méthode avec le système cupulvarve est intéressante, mais nous ne la retiendrons probablement pas pour l'année prochaine.

Nous avons subi la perte d'une seule colonie en saison suite à l'intoxication d'un rucher entier.

http://www.abeillenoire44.fr/2016/10/15-juin-2016-nouvelle-intoxication.html

Notre production moyenne de miel d'été a été de 7 kg par colonie.

Nous avons réalisé un traitement à l’Apivar, même si cette année le varroa était peu présent dans nos colonies.

Notre visite fin septembre a mis en évidence des colonies en pleine santé, mais moyennement populeuses.
Nous avons hiverné nos colonies sur 7 à 8 cadres.

Le frelon était présent en fin de saison, mais en nombre limité. Comme nos colonies, il a eu du mal à se développer.

Fondatrice du frelon asiatique Vespa velutina
Comme les abeilles noires sont prudentes en terme de quantité de couvain, nous n'avons pas nourri nos colonies en saison, exceptés les essaims de l'année ou les nucs pour l'élevage des reines.
Le nourrissement moyen des colonies mères avant l’hivernage a été de 7 kg.




Grâce à ses qualités de régulation, notre abeille noire a finalement bien limité la casse malgré une année peu propice à l'apiculture.

Espérons une meilleure saison pour 2017...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire